Lecture de Sabine Macher et Anne Kawala

Publié le par Anne Kawala

La Scène Poétique
- cycle de poésie parlée -

mercredi 11 juin 2008 - 18h30
à la Bibliothèque Municipale de la Part-Dieu, Lyon

entrée libre

***
Sabine Macher & Anne Kawala
*

Née dans un pays jeune qui à présent n'existe plus, l'Allemagne de l'ouest, Sabine Macher s'en déplace pour venir en France, juste un an, et reste. Après des études littéraires elle se tourne vers le spectacle vivant et la danse contemporaine, là où celle-ci ne reste pas muette. Parallèlement, Sabine Macher, poète, publie (chez Maeght, Denoël, Seghers, au Théâtre Typographique, etc.), pratique la photographie et intervient régulièrement en lectures / performances. « Notatrice, elle note, c'est-à-dire observe et remarque, et note, c'est-à-dire consigne, met en écrits ce qui est remarquable. La notation concernant une partie du réel environnant, l'alentour, l'immédiat, Sabine Macher visualise depuis les gestes qui démarrent de son corps ou depuis ce qui évolue dans le même espace comme nouvel entrant dans une même chorégraphie très ordinaire, quand bien même cela a la taille d'une fourmi ou l'apparente immobilité d'un bananier d'appartement. » Jean-Pascal Dubost

Dernières publications :
himmel und Erde, suivi de carnet d'a , Théâtre Typographique, 2005
Portraits inconnus, Melville, Leo Scheer, 2004
Le poisson d'encre dans ma bouche n'est pas à sa place, Editions. 1 :1, 2003
Adieu les langues de chat, Seghers, 2002



*

Il n'existe pas, en France, d'école pour apprendre à écrire et c'est aux Beaux-Arts de Lyon qu'Anne Kawala a été formée. L'empreinte laissée en est un questionnement fond/forme tenté en permanence qui explore du mot ses phonèmes, ses graphies, ses sens, soit un pris à parti du mot comme matériau à trois dimensions. Le premier recueil d'Anne Kawala est un montage articulé de 115 poèmes vaguant dans l'ensemble des pratiques de poésie contemporaines (sonore, visuelle, autofictionnelle, citationnelle…) pour faire sourdre de l'hétérogénéité, tant des propos que des outils, du sens, et peut-être a contrario un portrait en creux, yeux rivés sur l'Altérité. En filigrane à l'échafaudage de textes pensés comme livres, Anne Kawala pratique la poésie visuelle (sous forme de cartons d'invitations, ou d'objets adressés) et la poésie sonore écrite pour des lectures / performances dans des cadres spécifiques, liés en particulier à des expositions d'art contemporain.

 Publication :
F.aire l.a F.eui||e,
éditions du Clou dans le Fer
, 2008



***
Table de livres en ventes tenue par Fabrice Sivignon
à l'enseigne du Colporteur

***
Séance suivante : le mercredi 15 octobre 2008
soirée avec des poètes du Québec et de Lyon

***
Pour en savoir plus sur la Scène Poétique
(historique, prochaines rencontres...)
http://patrick.dubost.free.fr/scene.poetique.html

Publié dans annonces

Commenter cet article